Quel mode de garde coûte le moins cher ?

garde enfants

Il n’est pas toujours facile pour les parents de trouver le mode de garde idéal pour leurs enfants. Entre la crèche, la nounou périscolaire ou encore l’assistante maternelle, que choisir ? Ces quelques conseils devraient notamment aider à trouver l’offre la moins chère.

Combien coûte la garde d’enfant en périscolaire ?

garde enfantLe mode de garde le moins cher reste celui de confier les enfants aux grands-parents, mais même si c’est une solution des plus économiques, on sait que ce n’est pas une alternative à retenir sur le long terme. Pour ce qui est des autres modes de garde, le coût diffère selon chaque établissement et après déduction des aides, il faudra compter 1.20 €/heure pour l’inscription de l’enfant dans une crèche ou dans une halte-garderie et 1.40 €/heure pour une garde chez l’assistante maternelle.

Le recours aux services d’une nounou à domicile revient plus cher, car il faudra compter avec 2.70 €/heure. Il convient cependant de noter que dans certains cas, le recours à l’assistante maternelle s’avère parfois moins cher par rapport au placement en crèche. Pour ce qui est des aides octroyées aux parents pour la garde partagée et la garde d’enfants à domicile, il est possible de bénéficier du complément de libre de choix du mode de garde en faisant appel à une assistante maternelle agrée, une micro-crèche, une entreprise spécialisée dans les services d’aides à la personne ou encore une nounou pour la garde d’un enfant de moins de 6ans.

Dans son calcul, la CAF prend en compte l’âge des enfants, le nombre d’enfants à charge ainsi que les revenus des parents. Pour une assistante maternelle ou une nounou par exemple, l’aide versée va généralement de 87.28€ à 461.40 €/mois et sera majorée de 40% dans le cas d’une garde partagée. Pour ceux qui choisissent d’opter pour la crèche, la CAF ne reverse pas directement d’aides aux parents puisqu’elle subventionne en partie les établissements de garde. Dans tous les cas, le coût de la crèche est calculé en fonction du nombre d’enfants à charge, du nombre d’heures de garde et des revenus des parents. Les parents qui font garder leurs enfants de moins de 6ans en crèche, chez une assistante maternelle périscolaire, en halte-garderie ou à la crèche peuvent quant à eux, bénéficier d’un crédit d’impôt pouvant atteindre 1.150€.

Quel est le mode de garde le plus économique ?

Selon les résultats des études du Haut Conseil de la Famille (HCF), l’assistante maternelle en périscolaire revient nettement moins chère que la garde en crèche. On note surtout l’écart de prix lorsque la durée de la garde et le salaire de l’assistante maternelle sont faibles et que la garde concerne des parents d’enfants de moins de 3ans. Il convient cependant de noter que pour une garde à plein temps, la crèche se révèle nettement plus intéressante et relativement moins chère qu’une assistante maternelle.

La garde à domicile promet également divers avantages. Déjà, les parents peuvent bénéficier de diverses aides dont le complément de libre choix de mode de garde ainsi qu’un avantage fiscal pour l’emploi d’une nounou à domicile. Les parents avec un emploi du temps ultra chargé et qui recherchent un mode de garde flexible en fonction de leurs horaires trouveront cette solution des plus avantageuses. Il serait en effet peu judicieux d’opter pour la crèche, mais de recruter en parallèle une nounou en garde périscolaire qui va aller récupérer les enfants à la crèche pour les ramener à la maison jusqu’au retour de travail des parents. Cela représenterait deux fois plus de dépenses. Pour réduire les coûts, on peut opter pour garde partagée avec une autre famille, mais pour éviter les mauvaises surprises à l’arrivée, il faudra s’assurer de bien fixer les conditions et de définir les attentes avant l’embauche.

La garde d’enfants partagée à domicile : quels avantages ?

La solution de la garde d’enfants partagée à domicile est conseillée quant à elle, aux parents qui souhaitent bénéficier des services d’un professionnel qui peut se déplacer à domicile. Le principal avantage de ce type de garde, c’est que deux familles se partagent les frais à savoir la rémunération et les indemnités de transports de la gardienne d’enfants. Opter pour ce type de mode de garde, c’est aussi bénéficier du complément de mode de garde, versé par la CAF, ainsi que d’un avantage fiscal permettant de déduire 50 % des frais engagés sur l’impôt sur le revenu, dans la limite de 6.000 euros par an.

Enfin, la solution la plus intéressante reste de loin la garde par l’un des membres de la famille ou les grands-parents si ceux-ci peuvent accueillir les enfants pendant la semaine. Les parents profitent d’une bonne tranquillité d’esprit, sachant leurs enfants en de bonnes mains. Ils réalisent également de belles économies, car ils n’ont pas à payer les frais de garde. de leur côté, les enfants sont rassurés d’être auprès de visages connus et peuvent évoluer dans un environnement familier. Ils pourront profiter de ces moments de partage pour s’atteler à des loisirs créatifs ou des jeux de société en famille. Il sera toutefois intéressant d’embaucher une femme de ménage à domicile qui pourra seconder les grands-parents, notamment dans la gestion de la maison, depuis la préparation du repas en passant par l’entretien de l’intérieur, les courses, etc.