Ouvrir un commerce : les indispensables

Que vous souhaitiez ouvrir un magasin de vêtements ou une épicerie fine, le matériel et les étapes à suivre pour l’ouverture d’un commerce de proximité ou non sont quasiment les même. Pour l’équipement par exemple, divers matériels sont nécessaires et varient en fonction du secteur d’activité.

On peut par exemple citer le rayonnage, l’agencement des vitrines et le matériel de caisse entre autres. Ensuite, il est souvent essentiel de définir le concept et la clientèle cible, que vous vouliez ouvrir une franchise ou un commerce indépendant. Pour entrer un peu plus dans les détails, dans cet article, nous allons vous donner toutes les clés pour réussir l’ouverture de votre commerce. Focus !

Les équipements à ne pas négliger pour la caisse

Outre le matériel que l’on rencontre souvent dans un magasin, les équipements de caisse prennent une place très importante. Bien choisis, ces derniers vous feront optimiser votre gestion, mais aussi le temps d’attente des clients lorsque ceux-ci vont passer à la caisse. À noter que ce point constitue un point crucial dans l’expérience client.

La caisse enregistreuse ou terminal point de vente

La caisse enregistreuse figure parmi les matériels indispensables. Dans une boutique ou un magasin, le recours à la caisse tactile pour optimiser la gestion de votre commerce est conseillé. En effet, celle-ci dispose plus de fonctionnalités si on la compare avec un modèle de caisse standard. De plus, outre la facilité d’utilisation via sa fonctionnalité tactile, ce genre de matériel est souvent accompagné par un logiciel de caisse. Ce programme se présente comme un partenaire idéal dans la gestion de votre caisse principalement, mais également de votre magasin en général en fonction des modèles.

Outre le terminal point de vente, le tiroir-caisse est aussi un équipement à ne pas négliger. Intégré ou non à votre caisse, ce dernier sera fondamental dans vos procédures d’encaissement. Dans ce même ordre d’idée, l’afficheur client est aussi fondamental, car tout commerçant est dans l’obligation d’afficher clairement les prix de ses produits. Ce matériel peut également être compris dans une caisse enregistreuse.

L’imprimante ticket de caisse et ticket de chèque

Vous n’êtes pas sans savoir que tout commerçant qui se respecte se doit de fournir une facture ou un ticket-caisse à ses clients. L’imprimante ticket de caisse est donc conçue pour vous aider dans cette tâche de manière simple et automatique. De plus, ce matériel vous permet de réaliser des remboursements ou des échanges, sans oublier la possibilité de fournir des informations comme les horaires d’ouvertures, par exemple. Pour profiter d’un maximum de possibilité, vous pourrez choisir un modèle livré avec un logiciel de ticket de caisse.

Quant à l’imprimante ticket-chèque, elle vous sera aussi une bonne alternative puisque qu’elle combine les fonctionnalités d’un modèle ticket-caisse et ceux d’un terminal de traitement de chèques.

La machine à carte bancaire ou machine TPE

De nos jours, il sera difficile de concevoir qu’une boutique ou un commerce ne dispose pas d’une possibilité d’encaisser des cartes bancaires ou des cartes bleues. D’ailleurs, le paiement en espèces se fait de plus en plus rare aujourd’hui. L’acquisition d’une machine de ce type est donc particulièrement importante pour ne pas perdre des possibilités de vente.

Le lecteur pour code-barres ou douchette pour magasin

Un lecteur code-barres est essentiel afin de limiter les erreurs qui sont faites généralement durant un travail effectué manuellement. De plus, ce genre de faute peut avoir un impact conséquent sur l’ensemble des informations de gestion liées au stock, à l’inventaire ou à l’encaissement. Avec cet appareil, vous pourrez donc travailler avec précision. Pour optimiser votre mobilité, il est conseillé d’opter pour un modèle sans fil.

Les éléments indispensables pour l’image de marque

Dans votre projet de création d’une boutique, sachez que le mobilier, la décoration et bien entendu, le local commercial figurent parmi les éléments incontournables. Ces derniers sont en effet liés à l’identité même de votre établissement et doivent donc avoir toute votre attention.

À l’exemple des locaux commerciaux, ceux-ci vont influer directement l’image de marque de votre magasin ou boutique. Ils contribueront effectivement dans la mise en place de la stratégie de séduction et de fidélisation des clients. Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de votre local, l’agencement des lieux devra donc être défini de la manière la plus réfléchie possible.

Par ailleurs, vous devrez aussi prévoir le bon mobilier qui correspondra à votre domaine d’activité. Que ce soit pour une boutique de vêtements ou une autre pour fruits et légumes, le mobilier va jouer un rôle crucial dans le parcours d’achat de vos clients. Vous ne devrez donc ne laisser rien au hasard sur ce point. La décoration est le dernier point que nous allons aborder. Il s’agit d’un critère déterminant, toujours afin d’optimiser l’expérience de vos clients. Pour apporter un véritable plus, il convient donc de mettre en place une déco vraiment personnalisée. Celle-ci doit refléter l’identité que vous souhaitez attribuer à votre commerce.