Cosmétiques fait maison : réponses à vos questions

cosmétique maison

Le DIY beauté est actuellement devenu de plus en plus tendance. Proposant de nombreux avantages, en fabricant soi même ses cosmétiques on a la garantie d’avoir accès à des produits bio. Aussi, contrairement à un produit de beauté vendu en magasin, le fait maison reste beaucoup moins cher.

Toutefois, face à cette euphorie, beaucoup de questions restent encore sans réponses et c’est que nous allons essayer de traiter aujourd’hui. 

Quels sont les avantages DIY beauté ?

Outre le coût, les cosmétiques fait maison sont également plus qualitatifs et offre la possibilité de concocter un soin sur mesure. Pour un shampoing par exemple, suivant une recette bien définie, on peut fabriquer un produit pour cheveux normaux, gras ou secs. Après, si on est allergique à certains produits chimiques, avec le DIY beauté on peut très bien fabriquer un shampoing sans sulfate, ni parabène ni silicone.

Quel type de cosmétique peut on fabriquer à la maison ?

 A peu près tout, à partir d’une recette fait maison, on peut fabriquer des masques pour visage, du gel douche, du shampoing, du savon et même de la dentifrice. Néanmoins, tout dépend de notre niveau. Si on n’y connait rien encore, on peut juste se contenter de faire des recettes basiques à base d’ingrédients naturels (avocat, huile de coco, miel, huile essentielle…). Mais si on a suivi une formation, on peut manipuler certains produits et réactifs comme la soude caustique qui est surtout essentiel pour la fabrication d’un savon.

Comment bien débuter pour fabriquer soi même ses produits de beauté ?

Pour devenir un as en matière DIY beauté, il faut agir pas à pas. Parmi les choses qu’il faut maitriser avant tout c’est l’usage des ingrédients actifs tels l’hydrolat. Après, il faut connaitre les fonctionnements des produits émulsifiants. En principe, c’est cet ingrédients qui est en charge de rendre homogène les produits de beauté que vous concoctez.  Enfin il y a les arômes. Ne servant pas seulement à parfumer un savon ou un shampoing, son choix ne devrait pas se faire à la légère. En effet, si vous préparez un shampoing pour cheveux gras par exemple, dans l’idéal, il serait plus conseillé d’utiliser de l’huile de cèdre d’Atlas, de l’huile essentielle de citron ou du romarin à verbénone.

cosmétique maison
source:pxhere.com

Existe il des formations pour réaliser des cosmétiques bio ?

Si vous voulez que les principes actifs (effet hydrant, tonifiant, antioxydants…) de vos produits soient fiables il est conseillé de suivre des formations. Sur internet ou dans des magasins spécialisés en DIY beauté, vous pouvez souscrire à des ateliers suivant vos préférences. Par la suite quand vous avez les bases, vous pouvez enchainer votre formation via des tutos de bloggeuses ou Youtubeuses beauté.

Les produits de beauté fait maison sont ils dangereux ?

La plupart des faits alarmants sur les cosmétiques fait maison sont souvent répandus par les plus grandes enseignes en cosmétique car cette pratique nuit à leurs affaires. Par contre, il y a tout de même des précautions à prendre quand on fabrique soi même ses produits de beauté. Si vous n’avez pas suivi les formations adéquates par exemple, il n’est pas du tout conseillé de manipuler des produits comme l’hydrolat la soude caustique. A part cela, pour les produits de beauté 100% naturels (sans réactif chimique), avant de les appliquer sur votre corps ou visage, veillez bien à vérifier s’ils sont bien conformes à votre type de peau ou de cheveu.

Où faut il acheter ses ingrédients ?

Beaucoup de marques se lancent actuellement dans le domaine de la cosmétique maison car c’est très lucratif. Et pour vous éviter de perdre le temps de choisir chez qui s’approvisionner, nous vous conseillons Aroma-Zone. Actuellement leader sur le marché, outre la vente d’huile essentielle et d’ingrédient de base pour le DIY beauté, ils proposent également divers ateliers de formation très intéressant.

Pourrait on vendre les cosmétiques qu’on a fabriqué ?

A force de fabriquer ses propres produits, on peut parfois être tenté de les vendre. Mais c’est tout simplement interdit. Pour vendre ses cosmétiques maisons, il faut passer par tout un processus. Avant la mise à la vente, on doit faire un enregistrement au CPNP, concevoir un Dossier Information Produit ou DIP ainsi que diverses autres formalités administratives.